Pour l’accessibilité et la disponibilité des ressources de l’entreprise, une mise place d’un système d’accès distant est une décision pertinente. AB CORP International dispose d’une ingénierie d’accès distant pour accompagner les entreprises :

 

1) l'accès distant par VPN (Virtual Private Network), réseau privé virtuel
Un VPN correspond à une interconnexion de réseaux locaux via une technique de "tunnel", c'est-à-dire en permettant aux données passant d'une extrémité à l'autre du VPN d'être transmises de manière sécurisée. Les données sont encapsulées et transmises de façon chiffrée. Ainsi un VPN recrée virtuellement un environnement de travail sur une machine se trouvant en dehors d'un réseau local mais nécessite l'installation d'un logiciel spécifique sur cette machine.

2) l'accès distant par reconnaissance d'IP
C'est déclarer au serveur d'un éditeur/fournisseur, sur lequel sont stockées ses ressources électroniques, les adresses IP des ordinateurs d'un établissement autorisés à s'y connecter. Cela définit l'accès aux ressources électroniques des communautés implantées physiquement dans un établissement. Une adresse IP (Internet Protocol) est un numéro qui identifie l'interface avec le réseau de tout matériel informatique (routeur, imprimante, téléphone, etc.) qui y est connecté.

3) l'accès distant par la mise en place d'un proxy
Un serveur mandataire ou proxy est un serveur informatique qui fait fonction d'intermédiaire entre les ordinateurs d'un réseau local et Internet. C'est un serveur "mandaté" par une application pour effectuer une requête sur Internet à sa place. Dans la mesure où le proxy est un intermédiaire entre des utilisateurs du réseau local pour accéder à des ressources externes, il est parfois possible de l'utiliser pour authentifier les utilisateurs mais cela suppose une configuration du navigateur internet de l'utilisateur.

4)  l'accès distant par la mise en place d'un reverse proxy
Un reverse proxy est un type de serveur proxy qui permet aux utilisateurs d'internet d'accéder indirectement aux serveurs d'un réseau local. Un utilisateur, avec son ordinateur personnel (à son domicile ou ailleurs), se connecte au reverse proxy de son université qui se connecte aux serveurs des fournisseurs, sans reconfiguration du navigateur de l'utilisateur. C'est donc une technologie transparente pour les utilisateurs et qui renforce la sécurité du réseau local.

5)  SSO (Single Sign-On)
SSO signifie « authentification unique ». C'est une méthode permettant à un utilisateur de ne procéder qu'à une seule authentification pour accéder à plusieurs applications informatiques ou sites web sécurisés. CAS (central authentication service) est un système d'authentification qui compte parmi les SSO.